LE BLOG DE 33 FRANCS

AGENCE DE COMMUNICATION DIGITALE ET CRÉATIVE

Le Com’Staging ou comment faire du neuf avec du vieux avec vos supports de communication!

Accueil » Blog » Le com’staging ou comment faire du neuf avec du vieux ! 

Cout d'un site web

L’identité visuelle, une histoire de mode ? oui mais pas que !

À l’instar de la mode vestimentaire, la façon de présenter et de communiquer sur une activité, une entreprise, une marque évolue au fur et à mesure des tendances. Celà est valable tant sur le plan visuel (la forme, l’identité visuelle) que sur son contenu (le fond). Ces deux aspects sont d’ailleurs indissociables et doivent être travaillés conjointement.

Il nous est d’ailleurs trés facile grace à ces marqueurs temporels, de dater vos derniers travaux de communication au carbone 33 🙂

Attention, modifier son identité est un investissement financier et il ne s’agit pas de la modifier chaque année pour « rester à la mode ». C’est plus complexe que ça, il s’agit de bien conserver votre ADN, vos valeurs, votre personnalité, tout en assurant une perennité.

Il ne s’agit pas non plus de tout recommencer à zéro: vous avez déjà tout ce qu’il faut (!). Moderniser ses ressources de communication consiste à mettre tout celà en valeur intelligemment. C’est ici que nous parlons de « Com’staging », la transposition du home staging d’une habitation sur vos ressources de communication.

Objectif: Reprendre vos éléments de communication (identité visuelle et contenus marketing) pour les épurer, les simplifier, les rendre plus lisibles, plus percutants, plus attractifs, plus modernes tout en restant professionnel !

#1. Rassembler et classer

Vous possédez déja toute la matière « brute » pour la refonte de votre communication. C’est à dire l’ensemble des ressources textuelles et visuelles que vous avez produit au cours du temps  : documents techniques, présentations commerciales, plaquettes, photographies, … et éventuellement un site web.

C’est sans aucun doute une bonne base, le point de départ de votre travail de com’staging.

Comme si vous rangiez un grenier :

  • rassemblez toutes vos ressources et classez-les par thématiques: ce qui a trait à vos produits, vos services, votre savoir faire, votre équipe, …
  • Eliminez les informations obsolètes, les doublons et conservez le reste.

#2. Raccourcir, synthétiser

Les standards de communication ont évolué en même temps que les usages, notamment les usages digitaux. Ayez bien en tête que l’afflux boulimique d’information a entrainé une modification de notre consommation des médias. En effet, nous lisons principalement en diagonale, consommons des vidéos trés courtes, et notre attention se porte sélectivement sur les images plus que sur le texte. Tout celà dans un temps trés limité.

Reprenez donc tous vos documents et faites les  lire (chronomètre en main) à quelqu’un qui ne connait pas votre activité. Demandez lui de restituer ce qu’il a retenu aprés  20 secondes de lecture. Faites cet exercice pour chacune de vos ressources.  Si des éléments essentiels sont absents dans la restitution, c’est qu’il y a un travail de synthèse et d’élagage à faire !

Raccourcissez les phrases, privilégiez les listes à puces aux phrases fleuves, éliminez les détails (ce n’est pas grave si vous ne dites pas tout).

Le contenu répond à la même rêgle que le design graphique: votre travail sera terminé lorsqu’il n’y aura plus rien à enlever !

#3. Privilégier l’image

« Un bon croquis vaut mieux qu’un long discours » est plus que jamais d’actualité (Si Napoléon Bonaparte le savait :).

Lorsque vous avez un message à faire passer, demandez-vous toujours si une image (légendée éventuellement) ne pourrait pas vous économiser quelques lignes de textes, notamment si celles-ci s’avèrent trés techniques. 

Entendez par « image », les formats suivants: photos, illustrations, dessins, icones, vidéo et motion design. Tout est une question de dosage, de rythme et d’uniformité dans la présentation de ces éléments, en voici quelques rêgles:

  • Evitez le patchwork: il ne s’agit pas de tomber dans le même travers qu’avec le texte, en chargeant vos supports d’images. Faites le tri en choisissant uniquement celles qui apportent une valeur à la compréhension de votre document. 
  • Soignez la qualité de vos images: soyez critiques tant sur leur composition que leur rendu. Il n’est pas question d’intégrer un élément pixelisé, une photo mal cadrée, un schéma encombré. Cela reflèterait pour vos prospects une mauvaise qualité de votre travail.
  • Gardez une uniformité: évitez de mélanger des éléments visuels provenant d’univers et de style différents. Trouvez un facteur commun à l’ensemble de vos visuels comme une couleur dominante par exemple, celle de votre logo pourquoi pas.

#4. Structurer

Maintenant que vos éléments textuels et visuels sont épurés, il s’agit des les organiser, les hierarchiser de façon à ce que l’histoire que vous racontez soit fluide pour vos prospects et clients.

L’ordre, la taille et le positionnement des informations que vous allez afficher sur votre support vont permettre de dynamiser votre rendu. L’organisation visuelle des informations est la matrice pour guider l’oeil de votre lecteur, la preuve ci-dessous :

Communication visuelle

Alors 🙂 ?

EN BREF

Réussir votre com’staging, consiste à simplifier et dynamiser votre contenu marketing existant (visuel et textuel). Même si vous avez naturellement la tentation de tout dire sur votre support commercial, privilégiez des éléments synthétiques et lisibles, raisonnez « teasing ». Ca n’est qu’une fois que vos prospects auront été attirés par votre offre que vous pourrez dérouler tous les détails de votre offre !

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x