Accueil » Actualités » Création d’un site web, ce que ça coûte vraiment 🙂 ! 

 

Coût d’un site web: quel budget prévoir ?

Cout d'un site web

Crédit photo: Pawel Czerwinski

Ce qu’un site web peut vous rapporter

Oui, déjà, commençons par là ! On ne se lance pas dans la création ou la refonte web sans objectif défini, sinon ce n’est même pas la peine de commencer. Qu’il s’agisse de se faire connaitre, de vendre en ligne, d’assurer une continuité d’activité, … n’oubliez pas qu’un site web n’est qu’un outil au service de votre business.

Il est un vecteur essentiel d’apport de notoriété, de développement d’une activité, d’augmentation des ventes, d’optimisation d’organisation, … En bref, un site web bien pensé est un outil qui vous apporte plus qu’il ne vous coûte : gain de clients,  gain d’affaires et gain de temps !

Sans aller chercher plus loin: chez 33 francs, 2 tiers des projets que nous réalisons proviennent directement de demandes sur notre site web, ce qui a pour nous une valeur inestimable en terme de temps et coût de prospection.

EN BREF :

  • A la question « Quel est le coût d’un site web ? » Pensez :  « Qu’est-ce que mon site web va me rapporter ? »

  • Au sempiternel « C’est cher ! »  Pensez: valeur et retour sur investissement : « C’est cher par rapport à quoi ? », « 1 euro  d’investissement me rapportera combien ? »

  • A la fausse bonne idée « Je connais un ami /une voisine /mon neveu (NDLR: cochez la case) qui s’y connait un peu: il va me développer mon site web gratuitement » : oubliez tout de suite 🙂 Créer, développer, maintenir un site web est un métier et c’est bien plus complexe que l’on ne le pense, dumoins si on attend des résultats concrets.

Le grand écart des prix de sites web : 8 raisons

Si vous lisez cet article, vous avez certainement déja cherché à connaitre le prix d’un site web sur votre moteur de recherche préféré. Et là, stupéfaction vous avez constaté des prix s’échelonnant de 500 € à 100 000 €, voire plus. Vous êtes bien avancé.

Pourtant rien d’étonnant, ce n’est pas différent de lorsque vous cherchez à acheter une voiture, un logement, … Tout est une question de taille, de qualité, d’options,  de coût d’entretien …

Un site web n’est pas un élément figé: il évolue dans le temps, il s’affine, se développe, s’étoffe, se maintient, …

Pour la suite, nous considérons l’usage d’un CMS (Content management system) gratuit de type WordPress. Voici les éléments qui ont un impact direct sur le coût de réalisation d’un site web:

#1. Le nombre de pages et le contenu

C’est une évidence, plus votre site web contiendra de pages, plus il faudra passer de temps à la rédaction de son contenu, en prenant en compte les règles sémantiques nécessaires pour que celui-ci soit de qualité, digeste et compréhensible par les moteurs de recherche. Il faut prendre également en compte le travail de mise en page de chacune des rubriques pour mettre en valeur et faciliter la lecture de vos informations, le maillage des informations entre les pages de votre site (Google en est friant). En résumé, il y a un gros travail pour fluidifier l’expérience du visiteur et ainsi que celui-ci ait envie de lire et de rester sur votre site.

#2. Les fonctionnalités

Un système de gestion de contenu de type WordPress offre des capacités quasi-illimitées.  Vous pouvez commencer « petit » et faire évoluer graduellement votre site web, à votre guise et selon vos besoins business, en maitrisant votre budget.

En effet, c’est à partir du même coeur technologique, que l’on peut faire évoluer un site web vitrine simple jusqu’à un site de formation en ligne complexe par exemple.

Le principe est exactement celui des Légos: selon votre besoin, nous ajoutons des briques apportant les fonctionnalités souhaitées pour enrichir votre site web en partant de la même base. Ces briques sont appelées « plugins » et sont développées par des éditeurs tiers:  elles ont des coûts variables allant de quelques dizaines d’euros à plusieurs centaines d’euros par an.

#3. Le design

Dans un site web, il y a le « contenu » et le « contenant ». C’est ce dernier qui véhicule l’image de votre activité et qui laissera une impression positive à vos prospects. Le design englobe tous les éléments graphiques de votre site, son identité visuelle (Logo, palette de couleurs, polices, formes, photos, vidéos …) mais également navigabilité et expérience utilisateur.

Considérez également la prépondérance de la navigation des sites web à partir de smartphones et donc raisonnez « responsive design », c’est à dire l’adaptation de votre site web à toutes les tailles d’appareils pour une expérience optimale. C’est un poste qui nécessite du temps et qui a donc un coût.

Enfin, il faut considérer le design d’un site web comme la mode vestimentaire : vous aurez à choisir entre du prêt-à-porter ou du sur-mesure. La solution la moins couteuse est de passer par l’utilisation de ce que l’on appelle des « thèmes », sortes de patrons de sites pré-machés. L’avantage est leur faible coût (quelques dizaines d’euros). L’inconvénient est leur côté figé, leur faible évolutivité et la forte probabilité que votre site ressemble à des milliers d’autres. A l’inverse, créer un design sur mesure nécessite plus de temps mais à un impact fort en terme d’image de marque, de qualité et de satisfaction de vos prospects.

#4. Le blog

N’imaginez pas que lorsque votre nouveau site est en ligne, vous en avez fini là 🙂 Votre site web doit vivre ! On ne peut plus de nos jours raisonner « statique ». Il faut créer de la nouveauté, interesser vos visiteurs, leur apporter de l’information « fraiche » et ainsi les fidéliser.

Pour celà, il est nécessaire de réfléchir à une stratégie de contenu, un plan éditorial au travers d’un blog. Racontez-vous: vous avez forcément une actualité, des nouveautés, des expertises à partager, des évènements à venir, …Un blog aura la capacité à renforcer votre site web, le rendre dynamique, le personnifier.

Plus encore, les algorithmes des moteurs de recherche adorent les sites dynamiques, ayant un contenu de qualité et publié régulièrement. Les GoogleBot et consorts considereront au cours du temps que votre site a de l’intérêt : plus qu’un site web, ils vous considereront comme un média. Vous en récolterez les fruits en terme de référencement, de nombre de visites et de notoriété.

Certes, cela ne se fait pas tout seul, que vous passiez par un rédacteur externalisé ou le gériez en interne avec un community manager, cela a un coût comme le reste.

#5. Le référencement

Bravo votre site web est terminé: il est certainement le plus beau, le plus interessant, et il est désormais en ligne. Et là, rien. Quasi invisible au milieu des 1,8 milliards de sites existants dans le monde. Certes vous comptabilisez quelques visites mais ce sont principalement ceux à qui vous en avez parlé et surtout … vous.

Oui, il y a encore du travail pour espérer augmenter votre traffic, apparaitre dans les premiers résultats des moteurs de recherche. La tache d’optimiser le référencement d’un site est encore une fois un métier ! Il s’agit d’un travail trés minutieux de règlage, nécessitant une trés forte rigueur et des connaissances techniques. Cette tache est à démarrer dés la première page de votre site: choix des mots clefs, structuration des contenus, bonne répartition des informations, équilibre, utilisation de synonymes, maillage interne et externe, taille des images, …

En résumé sans même parler de référencement payant (SEA), il est indispensable de prévoir un budget pour le temps à passer sur l’optimisation de votre site pour les moteurs de recherches (SEO)

#6. Le prestataire

Qui choisir pour créer votre site web ? une agence web ? une grosse ? une petite ? un free-lance ? Votre beau frère bidouilleur ? (oubliez cette dernière hypothèse) A Paris ? A côté de chez vous ?

En lisant les différents points de cet article, vous aurez compris que le coût d’un site web est principalement lié à un volume horaire de travail (hormis l’achats de plugins (Cf. #2) et l’hébergement (Cf. #8)

C’est donc trés simple: le coût est donc la multiplication d’un nombre d’heures par un taux horaire, vous allez donc prendre le tarif horaire le moins cher 🙂

Non, pas si simple en fait ! La création ou la refonte de site web est le plus souvent vendue sous forme de forfait global. Veillez donc à bien regarder et demander les détails des taches qui seront réalisées dans ce forfait, et où commence et s’arrête la prestation dans le coût proposé.

#7. La maintenance préventive

Certes parler de maintenance est beaucoup moins attractif que de parler de la création ou la refonte de votre site web. Même si elle est présentée comme optionnelle dans la majorité des offres d’agence web ou de free-lance, elle est en fait indispensable.

C’est exactement le même principe que l’entretien de votre voiture ou de votre chaudière 🙂 Il s’agit de s’assurer régulièrement de la sécurité de votre site web, de sa protection, de sa mise à jour, de sa sauvegarde, des taches préventives pour éviter sa vétusté.

Par expérience, outre la mauvaise image d’une expérience ressentie par un visiteur sur votre site qui est resté à l’état du jour de sa mise en ligne, chaque jour qui passe entraine des risques. Attaques fréquentes de pirates, virus, bugs, lenteurs, plantages, … peuvent entrainer une perte d’exploitation et des couts de maintenance curative (comprenez remise en état de marche de votre site) plus chers que ce que vous couterait une maintenance préventive.

Ce poste nécessite des actions techniques mensuelles sur votre site web pour assurer un maintien en conditions de marche normal.

#8. L’hébergement

Si vous avez un site web vitrine avec une fréquentation normale, le coût d’hébergement n’est pas réellement un sujet. Il existe nombre d’offres à quelques dizaines voire centaines d’euros par an.

Par contre, reconsidérez ce point si votre site offre des fonctionnalités plus avancées, telles que de la vente en ligne, de la formation en ligne, des webinars, (…). En effet, votre site subira de nombreuses interactions de visiteurs et des pics de traffic simultanés. Une offre d’hébergement sous-taillée conduira une fois de plus à une mauvaise expérience utilisateur : temps de chargement longs, erreurs sur les pages et donc pertes d’exploitations (…)

Vos couts d’hébergement pourront varier dans le temps donc, en fonction des besoins de puissances inhérents à votre activité.

CONCLUSION

Certes, vous avez désormais des éléments de ce qui constitue le budget à prévoir pour la création et la maintenance d’un site web, mais vous êtes super déçu, vous ne savez toujours pas combien coûte votre site web … celui que vous imaginez pour vous. Parlons-en, et on saura vite vous donner une estimation 🙂

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
| Reply